Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 juin 2010 6 19 /06 /juin /2010 13:21

vendredi 18 juin 2010

L'heure est venue du dernier envoi. Et comme dans un défilé, le final se termine par le mariage!!!

Union du bois, des feuilles, des fleurs, de la pierre et de la terre: voici mes mariés.

  final-2.JPG final--4-.JPGfinal--2-.JPGfinal.JPG

Ils sont en bois flotté, ramassé au bord de la mer. La mariée, toute fine et élancée, le marié plus trapu, béat. Une guirlande de salsepareille les entoure. La feuille de salsepareille ressemble à un coeur, mais attention aux épines sur la tige.... J'ai choisi une tige jeune, toute tendre et les épines ne piquent pas ...encore.

La mariée sent bon! elle s'est parée de lavande.

Le couple est posé sur un rocher. Le petit amas de cailloux, en granit bien dur, représente le socle solide sur lequel est basé leur union.

Un coeur de terre leur rappelle cette bonne terre corse sur laquelle ils vont vivre.

Il n'y a plus qu'à leur souhaiter tout le bonheur du monde et longue vie à leur union!!!

En cette période de Bac, je me rappelle le sujet de philo d'un de mes enfants: "l'éphémère est-il durable?". Qu'en sera-t-il de ce mariage?. J'ai bien peur que, vu le vent et la pluie...je pars deux semaines, on verra à mon retour!!!

allez voir ce qu'ont réalisé Françoise link et Filetta link ...

Des nouvelles des autres installations: J'ai pas mal bougé ce mois-ci et j'ai photographié mes sujets où j'étais. Je peux juste vous dire que les fleurs ont fané, la composition en bois n'a pas bougé, ni celle en galets. Les feuilles, je ne sais pas du tout. Quant à la terre, nobody s'y promène et aucune graine n'a pointé son nez, désolée pour ceux qui espéraient...

terre-1-semaine-apres.JPG 


Repost 0
amelure-art-textile@over-blog.com - dans rondes photographies
commenter cet article
16 juin 2010 3 16 /06 /juin /2010 21:23

 

mercredi 16 juin 2010. Connaissez-vous Hundertwasser?

Friedrich Stowasserest est né en 1928 en Autriche et mort en 2000 (à bord  du "Queen Elizabeth 2").Il est mieux connu sous le nom de Friedensreich Hundertwasser. C’était un artiste, un peintre, un penseur et un architecte ou plutôt un médecin de l’architecture comme il le disait lui-même .

Sa principale maison a été le navire Regentag (jour de pluie), un ancien navire de commerce réorganisé.

Son message est profondément écologiste et s'exprime très tôt par des performances remarquées, des manifestes écologiques, artistiques et architecturaux et dans toutes ses réalisations (peintures, affiches, timbres, maisons, architectures, livres...).

Ses manifestes portent des titres comme Ton droit à la fenêtre où il affirme que dans un habitat collectif, l'habitant est maître de tout ce qu'il peut atteindre de sa fenêtre et que le concepteur doit donc tenir compte des désirs de l'utilisateur. Il se soucie de "l'empreinte écologique" du citoyen et du citadin moderne. En conséquence, il crée des immeubles avec des arbres aux fenêtres (l'arbre-locataire). Il conçoit et réalise en ville et à la campagne des maisons dont les toits sont recouverts de verdure et de végétaux, des sols à niveau inégal et il encourage les propriétaires et les ouvriers à être créatifs et à apporter une touche personnelle à leur travail, par exemple grâce à la mosaïque. 

Son œuvre picturale est caractérisée par le foisonnement organique des formes et repose sur la brillance des couleurs. C'est un artiste inclassable marqué par un immense amour de la nature et l'un des grands pionniers d'une architecture humaniste, écologique et d'un design moderne et particulier qui le démarque des autres architectes.

Hundertwasser a créé de oeuvres à l'échelle de la ville, de l'habitat, mais il a aussi peint des

tableaux au format normal et préparé des oeuvres spécialement pour qu'elles soient

reproduites sous forme de timbre-poste, support qui le fascinait : en 1983, il affirme

« pendant longtemps, je fus malheureux et insatisfait parce que les tableaux que je peignais

ne pouvaient soutenir la comparaison avec les timbres ».

Il y a une dizaine d'années, déjà interpellée par cet artiste, j'ai reproduit un de ces timbrestimbre-Hundertwasser-web.JPG

dimensions: h 120 x l 100

la photo n'est pas terrible mais c'est la seule qui me reste. En fond, j'avais retranscrit en piqué

libre à la machine, le texte qu'Hundertwasser avait écrit le 14 février 1990:

"Le timbre est une chose importante. Bien qu'il soit d'un format très petit, il transmet un message. Les timbres sont le critère de la culture d'un pays. Le minuscule morceau de papier rectangulaire relie les coeurs de l'expéditeur et du destinataire. C'est un pont entre les peuples et les pays. Le timbre ne connait pas de frontières. Il nous atteint aussi dans les prisons, les asiles et les hôpitaux, où que nous nous trouvions sur terre. Les timbres devraient être les ambassadeurs de l'art et de la vie, et pas seulement des preuves sans âme de droits payés. Le timbre doit vivre son destin. Le timbre doit de nouveau produire son effet, c'est-à-dire qu'il doit servir sur des lettres. Un véritable timbre doit sentir la langue de l'expéditeur quand il humecte la colle. Le timbre doit être collé sur une lettre. Le timbre doit sentir la main du facteur quand il tend la lettre au destinataire. Le timbre qui n'a pas été envoyé sur une lettre n'est pas un vrai timbre. Il n'a jamais vécu. Il est un simulacre. Il est comme un poisson qui n'a jamais nagé. Il est comme un oiseau qui n'a jamais volé. Un timbre doir avoir vécu en tant que timbre. Le timbre est la seule oeuvre d'art que tout le monde peut posséder. Jeunes et vieux, riches et pauvres, bien portants et malades, savants et ignorants, hommes libres ou privés de liberté, ce précieux morceau d'art attteint tout le monde en tant que cadeau venant de loin. Le timbre doit rendre témoignage de la culture, de la beauté et du génie créateur de l'homme".

A l'heure d'internet, continuons donc à envoyer des lettres et choisissons de jolis timbres pour les

destinataires!!!

J'ai repensé à Hundertwasser, un des mes artistes préférés, lorsque le forum du mixed media a

proposé d'imaginer un petit format textile (10 x 15 cm) en rapport avec un tableau de peintre

célèbre.

comparaison-a-la-maniere-d-Hundertwasser-web.JPG

et le voilà...

J'adooooore Hundertwasser.........


Repost 0
amelure-art-textile@over-blog.com - dans mini tableaux
commenter cet article
14 juin 2010 1 14 /06 /juin /2010 15:05

lundi 14 juin 2010

au cours de notre promenade vers les moulins en ruine, on a profité des odeurs du maquis et, les connaissances de chacun mises en commun, on a mis un nom sur pas mal de fleurs et voici des photos de certaines d'entre elles, utilisées pour leurs propriétés médicinales ou cosmétologiques.

arnica-web.JPG

arnica

camomille-web.JPG

camomille

millepertuis-web.JPG

millepertuis

 

immortelle.JPG

immortelle helichrysum italicum (helios: le soleil; chrysos: l'or) de la famille des Composées.

La variété corse est spécifique. Elle est très recherchée et entre notamment dans la composition d'une huile sèche très agréable.

tortue-1-web.JPG tortue-2-web.JPG

et voici les 2 tortues rencontrées en chemin à quelques mètres l'une de l'autre...

Repost 0
amelure-art-textile@over-blog.com - dans faune et flore
commenter cet article
14 juin 2010 1 14 /06 /juin /2010 14:20

lundi 14 juin 2010

hier, promenade vers les moulins en ruine près de Sotta. Avec, comme participants: Brigitte, Claire, Danièle, Daphné, Marie, Martine, Monique et... accompagnateur et coq au milieu de la basse-cour, Marc que nous remercions encore très chaleureusement pour ses explications, sa patience, sa gentillesse et sa bonne humeur (attention aux chevilles...)...

Donc, nous sommes partis de chez Marc, près de Sotta pour une découverte de 4 moulins en ruine, inutilisés depuis bien longtemps, mais dont les vestiges ont été le but d'une promenade inattendue et inespérée dans le maquis corse embaumé de mille senteurs nous ramenant à d'autres époques (instant proustien, quand tu nous tiens...)

1er-moulin-web.JPG

premier moulin

2e-moulin-web.JPG

deuxième moulin

acqueduc-web.JPG

aqueduc

four-2e-moulin-web.JPG

four 2è moulin

meule-3e-moulin-web.JPG

meule

inscription-3e-moulin-web.JPG

inscription dans le 3è moulin (construction de 1878)

moulin-Gallucci-pique-nique-web.JPG

le moulin Gallucci, au bord du fleuve

moulin Gallucci web

le moulin Gallucci

interieur-4e-moulin-2-web.JPG

l'intérieur du moulin Gallucci

arrivee-de-l-acqueduc-4e-moulin-web.JPG

arrivée de l'acqueduc du moulin Gallucci

four-4e-moulin-web.JPG

four du moulin Gallucci

Habiter depuis 25 ans à Porto-Vecchio et ne pas savoir que ces moulins existent! et réaliser que je ne suis pas la seule dans ce cas. Rien ne les indique sur une carte et les sentiers ne sont pas balisés.

Ces moulins servaient à moudre les céréales. Le transport du grain à moudre se faisait à dos d'âne. Les moulins étaient situés au bord du fleuve (fiume) et l'eau arrivait par un acqueduc, traversait le moulin et se redéversait dans le fleuve, un peu plus bas. Les meules étaient installées au rez-de-chaussée et le meunier dormait à l'étage. Près de chaque moulin se trouvait un four. Le moulin Gallucci, le dernier, est le mieux conservé. C'est près du fleuve, au pied du moulin qu'on a pique-niqué. On en a profité pour tremper les pieds dans l'eau bien fraîche.

Avant d'arriver à ce moulin, on a suivi le fleuve et vu les vestiges de la zone d'entraînement des légionnaires de Bonifacio: ils traversaient le fleuve à la force des bras le long d'un filin tendu entre les 2 rives.

la promenade a continué vers Burrivoli le long d'un chemin bordé de vieux murets en pierre. Repos ensuite près d'une fontaine sous des chênes séculaires avant de redescendre vers la plaine.

chenes-seculaires-web.JPG

halte sous les chênes

portillon-fer-web.JPG

portillon en fer vers un jardin imaginaire?

portillon-bois-web.JPG

portillon en bois vers un autre univers?

vue-sur-le-golfe-de-PoVo-web.JPG

vue sur le golfe de Porto-Vecchio

Repost 0
amelure-art-textile@over-blog.com - dans promenades
commenter cet article
14 juin 2010 1 14 /06 /juin /2010 14:04

lundi 14 juin 2010

maintenant que l'expo a commencé, je peux montrer "d'or et d'argent" qui y participe.

Chapelle des pénitents - 34 - Aniane du 11 juin au 11 juillet 2010

thème: "tout et...son contraire". Pas de dimensions imposées

or-er-argent.JPGCopie-de-d-or-et-d-argent-detail-1-web.JPG 

dimensions: 40 x 40 cm

j'ai fait une composition d'ATC et d'inches en or et argent

les inches: vliseline peinte sur coton, tampon yin yang, poudre à embosser

les ATC: peinture acrylique sur intissé, tulle, broderies machine

perles: tyvek chauffé au pistolet à chaleur

fond: velours noir

matelassage main 

Repost 0
amelure-art-textile@over-blog.com - dans art textile
commenter cet article
14 juin 2010 1 14 /06 /juin /2010 13:34

lundi 13 juin 2010

concours EQA 2010

le jury s'est réuni, le verdict est tombé et ...j'ai été sélectionnée!!! j'en suis très fière car il n'y avait que 9 places pour ce concours européen. Mon oeuvre, "les p"tits papiers", est partie pour 2 ans faire un tour d'Europe organisé par les diverses guildes de patchwork et art textile. Ce sera d'abord au Festival of quilts, à Birmingham du 19 au 22 août, puis le Danemark, l'Islande, la Suède, la Norvège, l'Autriche, l'Italie, la Norvège, la Finlande, la Hollande, l'Allemagne, la France du 4 au 6 octobre 2011 (on a encore le temps...), puis encore la Norvège. D'autres pays devraient aussi héberger l'expo.

Comme on ne verra pas l'expo en France avant fin 2011, le voici en photo en avant première

les-p-tits-papiers-1.JPG les-p-tits-papiers-detail-3.JPG  les-p-tits-papiers-detail-4.JPG

dimensions 40 x 40 cm. 

thème du concours: proposer une oeuvre de 40 x 40 cm qui sera intégrée à un panneau final sous forme de "nine patch", soit 3 x 3 oeuvres, de couleurs différente selon le pays. Couleur pour la France: le rouge.

9 oeuvres sélectionnées par pays.

voici donc "les p"tits papiers". J'ai voulu retranscrire les impressions ressenties par le texte de la chanson de Gainsbourg.

technique: sur un fond en triple épaisseur (top, molleton, doublure). tissus teints, papiers teints, tamponnés et embossés, tyvek, perles, bouton. Inches: coton recouvert de vlieseline peinte. matelassage main. Texte écrit en broderie libre machine

Repost 0
amelure-art-textile@over-blog.com - dans art textile
commenter cet article
14 juin 2010 1 14 /06 /juin /2010 13:03

lundi 14 juin 2010

terre de mon jardin, terre d'asile... des graines, plein de bestioles en tout genre, scarabées, araignées mais surtout fourmis. J'ai tout essayé mais elles aiment!!!

J'ai choisi un range-oeufs venant de la poterie de Bonifacio. J'y ai mis de la terre du jardin. De la bonne terre dans laquelle poussent les fleurs(foncée) et de la terre plus calcaire, plus aride (claire). J'y ai déposé une araignée, des fourmis et des iules et j'ai posé l'ensemble à l'ombre des capucines. Les bestioles n'ont pas demandé leur reste et la photo a été difficile à prendre.

terre-1.JPG

 

Ce coin de jardin va être arrosé régulièrement. Des graines vont-elles germer en une semaine? d'autres insectes passeront-ils rendre visite à la composition?

allez voir ce qu'ont fait Françoise link  et Filetta link !!! 

Repost 0
amelure-art-textile@over-blog.com - dans rondes photographies
commenter cet article
6 juin 2010 7 06 /06 /juin /2010 14:39

dimanche 6 juin 2010

d'accord, c'est un peu tôt mais je n'ai qu'aujourd'hui pour écrire l'article...

bois.JPG

4è sujet: le bois    

j'ai choisi un vieux, très très vieux morceau de branche de liège. Il a plus de dix ans. Rien d'éphémère dans sa structure! mais je l'ai pris sur le tas qui gît depuis tant d'années au fond du jardin, à Porto-Vecchio et je l'ai posé sur un des rochers de "mon" sous-bois que j'aime tant. J'ai ramassé quelques brindilles de chêne vert, comme celles que j'ai ramassées tout l'hiver pour allumer la cheminée (elles étaient un peu plus grosses, mais il n'y en a plus, j'ai tout utilisé). J'ai enfoncé les brindilles dans un des trous de la branche de liège. Peut-être qu'un oiseau aura envie de s'en faire un nichoir avec petite terrasse!!!on ne sait jamais, il y en a plein qui chantent dès 5 heures du matin. J'aurais envie de leur dire "vos gueules!!!", mais ce ne sont pas des mouettes, et puis je me rendors

Repost 0
amelure-art-textile.over-blog.com - dans rondes photographies
commenter cet article
6 juin 2010 7 06 /06 /juin /2010 12:44

dimanche 6 juin 2010

la ronde de l'éphémère, organisée par le forum mixed-media France, a débuté depuis 3 semaines déjà...Evidemment, il m'aura fallu tout ce temps pour réagir, mais "mieux vaut tard que jamais" et le peu de temps que j'ai en ce moment pour me consacrer aux loisirs me sert d'excuse, alors que finalement, j'ai pu prendre des photos cette semaine et les mettre en ligne aujourd'hui.

feuiles.JPG

premier thème: feuilles.

 J'ai choisi une tige de roseau enroulée de liseron que j'ai trouvée dans un champ en bord de plage, à Moriani. Je l'ai installée dans le jardin, contre le barbecue. 

cailloux.JPG

deuxième thème: cailloux.

pour en trouver, pas de problème, malheureusement...la plage au sud de Moriani et au nord de Campoloro en regorge depuis que la construction du Port de Taverna a dévié les courants et fait partir le sable qui enorgueillissait la région... Mais on a enfin réussi à faire bouger les choses et cette année, des travaux de réensablement avec des boudins flottants devraient permettre de récupérer du sable et de la plage!!! en 2 mois, la plage s'est déjà agrandie d'une dizaine de mètres. Incroyable, non?

J'ai édifié sur la plage un petit monticule de cailloux, à la manière des randonneurs qui marquent les sentiers dans la nature afin d'indiquer aux suivants la direction à prendre. Et je l'ai entouré d'un cercle de galets blancs et de gris. J'aime beaucoup les gris. On les a utilisés pour la douche de piscine et les bordures de jardin. Mais il en reste!!!

griffes-de-sorciere-versus-fleurs-des-champs--1-.JPG

troisième thème: fleurs         

la Corse regorge de fleurs en cette saison. J'ai choisi un ensemble de fleurs jaunes, des fleurs des champs et une ficoïde, Carpobrotus edulis, communément connue sous le nom de "griffe de sorcière". Je les ai photographiées sur un muret et elles sont en plein soleil. Au quatrième jour, la griffe de sorcière a pris une couleur rose, les fleurs des champs ont fané.

j'ai appelé la composition: griffe de sorcière versus fleurs des champs. En effet, la griffe de sorcière est une plante à combattre. Un des superbes reportages de la série Stantari sur la chaîne Via Stella  (reportages montés et souvent filmés par mon fils Julien) a pour sujet les plantes classées en liste noire et celles classées en liste grise. La liste noire concerne les plantes à interdire car elles sont néfastes à l'environnement. La liste grise classe les plantes à surveiller (le mimosa par exemple). La griffe de sorcière fait partie de la liste noire car elle est extrêmement envahissante. Certes, dans un premier temps, on ne s'en aperçoit pas, mais après seulement quelques années, elle a progressé de plusieurs mètres, a pris la place des plantes qui l'entouraient et, petit à petit, reste seule sur place. Les pépiniéristes ont reçu l'instruction de ne plus en vendre. Aussi, si vous en avez dans votre jardin, au moins maîtrisez -la. Il faut sinon l'arracher, du moins la cantonner à un espace bien délimité, c'est une sournoise...

voilà! j'ai rattrapé le temps perdu et suis prête pour attaquer la quatrième semaine dont je viens de connaître le thème et que je vais m'empresser de traiter aujourd'hui avant de partir. A très très bientôt donc pour ce sujet!!!

Repost 0
amelure-art-textile.over-blog.com - dans rondes photographies
commenter cet article
6 juin 2010 7 06 /06 /juin /2010 12:00

06 juin 2010

dimanche dernier,je suis partie en promenade avec Marie. J'ai enfin découvert le village de Pruna et la promenade était formidable, à la hauteur de mes espérances...

Pour la petite histoire, Pruna est un ancien village à une dizaine de km de Porto-Vecchio, sur la route de Palombaggia. Jusqu'au milieu du XXè siècle, les bords de plage n'étaient pas fréquentés à cause du paludisme. Les gens habitaient plus en hauteur. Mais petit à petit, les villageois se sont rapprochés des villes plus importantes et Pruna n'est plus qu'un village en ruines, but de promenade par le chemin des crêtes. Et il faut connaître le chemin car rien n'est indiqué... Dans un sens, c'est dommage, car, comme beaucoup d'autre endroits, la visite vaut le détour. Mais ce défaut d'indications évite une trop grande fréquentation...

Parties de la route nord, 2 ou 3 km avant Picovaggia, nous sommes arrivées sur la côte sud, à hauteur de Porra, 3 heurs plus tard. On a pris le temps de regarder les fleurs, les arbres, sans en connaître tous les noms, ce qui est un peu frustrant, mais pas trop grave...Après tout, l'essentiel était de s'en prendre plein les yeux dans le maquis en fleurs, embaumé du parfum du thym, du chèvrefeuille et autres plantes aromatiques!golfe-de-PoVo-30.05.2010-vu-du-village-abandonne.JPG

vue sur l'entrée du golfe de Porto-Vecchio.

Arrivées au village, on a découvert les ruines de plusieurs maisons, les traces de la place centrale ombragée par des arbres plus que centenaires, les champs et jardins clôturés de murets.

30.05.2010-village-abandonne--1-.JPG30.05.2010-village-abandonne--4-.JPG

l'art des plantes de s'installer où elles veulent... Voici "l'herbe de l'ascension" qui fleurit en mai (fleurs roses), au moment de l'Ascension, plante porte-bonheur qu'il faut cueillir avant le lever du soleil le jour de l'Ascension.

un peu de botanique: Sedum stollatum, ou Orpin étoilé, de la famille des Crassulacées. Elle pousse sur les rochers, mais aussi sur les poutres d'une maison en ruines...

et voilà...encore 1 heure de marche dans le maquis et la promenade nous amenait à Porra avec vue sur les plages de Palombaggia.

Repost 0
amelure-art-textile.over-blog.com - dans promenades
commenter cet article

Présentation

  • : amelure: art textile et mixed media
  • amelure: art textile et mixed media
  • : j'adore l'art textile et le mixed media et mélanger les deux !!!
  • Contact

Profil

  • amelure
  • art textile, mixed media, manipulatrice de tissus et de couleurs, adepte de toute transformation de matières
  • art textile, mixed media, manipulatrice de tissus et de couleurs, adepte de toute transformation de matières

forums et challenges

 

 

 

Cette année, je participe à

http://wildpreciouslife.com/wp-content/uploads/2011/12/button.jpg

Recherche

Archives